Kitto Nami
Hokage | Konoha


Crée le 01/10/2021
Aperçu il y a 10 jour(s)
Couleur de Chakra

Identité du personnage

Sexe : Féminin
Village : Konoha
Grade : Hokage
Poids : 63kg
Taille : 171cm
Âge : 20ans
Dernier lieu fréquenté : Bâtiments militaires | République de Konoha
Origine de l'avatar : Demons Slayer | Muichiro Tokito

  Meilleure-amie de Kitto Eiko

Description du personnage

Qualités : A l'écoute - Adorable - Agréable - Digne de confiance - Ouvert d’esprit - Sincère
Défauts : Crédule - Curieux - Hyperactif - Insouciant - Joueur - Naïf
Trait caractéristique : Hyper-social | Vous disposez d'une aisance déconcertante à aller vers les gens. Cela vous aidera tout particulièrement à attirer la sympathie de ces derniers et par conséquent leur confiance. Mais restez prudent, tout le monde n'apprécie pas que l'on vienne discuter et l'effet inverse pourrait se produire.
Niveau de vie : Classe moyenne | Votre personnage gagne assez pour vivre sans trop se soucier des mois difficiles, mais il est loin d'être riche. Ainsi, il doit continuer de travailler et il veillera à ne pas dépenser inutilement son argent.
édité Aperçu il y a plus d'un an

Je me prénomme Nami, c'est mon père qui a choisi mon prénom. Ça voudrait dire vague, référence à son passé de pécheur dans le sud des plaines de Hana. C'est quelqu'un de très optimiste et doux. Je ne sais pas trop comment il a rencontré ma mère, mais l'amour entre eux ne semblent pas se faner et je trouve cela mignon.

Aujourd'hui, il n'est plus pêcheur, cela aurait été d'ailleurs compliqué à Konoha. Non, il est menuisier. Son métier à l'air de lui plaire, mais il travaille dur et la dureté de ses paumes de mains le prouve.
Ma mère, quant à elle, travaille à l'hôpital. Elle nettoie les chambres des patients et leur donne les médicaments proscrits. De garde de nuit je la vois souvent la journée, endormie dans la chambre ou dans le canapé. C'est une femme aussi douce que mon père et toujours à l'écoute de mes problèmes. Je sais que je pourrais toujours me confier à elle quelques que soit mes soucies !

Enfin, parlons un peu de moi et mettons de côté mes adorables parents. Tout d'abord, j'ai des cheveux lisses avec quelques reflets verts à la pointe. Ils sont assez longs jusqu'à m'arriver à la hauteur du bassin. Je crois les avoirs hérités de ma mère et cela me fait rire de voir que j'ai hérité des yeux bleus de mon père. Les deux ensemble sont pour le moins....original si je puisse dire. Mais au fond je vois ce mélange comme un symbole fort de l'union entre mon père et ma mère. Alors au final j'aime bien mon visage.

En terme d'habits je suis une femme guère compliquée. Ne roulons pas sur l'or, je porte ainsi habituellement le même vêtement. Un yukata à boutons dont la couleur est vert terne. Accompagné de cela, j'ai pour bas un pantalon de la même couleur. Bien qu' une taille au-dessus, je suis obligé de porter une ceinture blanche pour pas qu'il me tombe au pied. Ce qui serait bien humiliant pour moi je le conçois.
Et enfin, à mes pieds se trouve des getas (cette fois à la bonne taille)que je porte généralement avec des chaussettes pour ne pas avoir froid aux pieds.

Pour ce qui est côté corpulence, je reste une demoiselle plutôt petite et assez mince. À vrai dire, il aurait été compliqué d'être grosse avec le peu de nourriture que j'avale !


Niveau caractère, je pense être une femme gentille et très sociable. La solitude me faisant peur, j'aime créer des liens avec plus petit ou plus grand que moi. C'est une qualité que mes parents admirent et bien qu'il m'arrive de me frotter à des gens peu approchable, je continuerai à agir ainsi.
Au delà de la peur de la solitude, c'est surtout écouter les gens qui me forcent à me lier à eux. Leur histoire, leur passé.... Je trouve cela très intéressant et enrichissant. Et puis les conseiller et les rassurer de tout leur problème me fait sentir un peu importante dans ce grand monde des Shinobis. Mais à côté de cette gentillesse, je reste quelqu'un de bien trop naïve et crédule. Mettre une parole dans la catégorie mensonge me semble impossible et je ne remets ainsi jamais en doute les dires de quelqu'un. Père me dit de faire attention, mère dit de ne pas tout gober, mais je ne pense pas changer avant longtemps.

Sinon, niveau scolaire j'ai toujours était bonne à l'école. A l'écoute, sérieuse et attentive, je suis la parfaite petite élève. Oh, certes je suis loin d'être des premières ou premier de la classe, mais je suis considéré par les profs comme une bonne étudiante. Cette assiduité m'a valu ce bandeau que je portait antan fièrement au cou et qui me valait les compliments de père et mère.

Aujourd'hui, je suis dôno. Je ne sais guère si je suis la personne la plus compétence pour ce poste mais Hegi me fais confiance. Alors j'essaie de me donner à fond pour être à la hauteur de ses attentes et de ceux de mon clan. Mon but : redorer le blason des Kitto


Annexe :
Description du bureau Kittodôno : https://shinobi-rpg.ovh/3246/p1/cabinet-kittodno-description.html#msg35130


Légende personnelle

Quête personnelle : Redorer le blason du clan Kitto
Renommée : Rang B | Le Rang B est l'une des six classifications. Il est précédé par le rang C et est suivi du rang A. Les individus de ce rang sont connus au sein du village, généralement après des faits d'armes ! Au sein du monde civil, ils sont généralement considérés comme des héros et des histoires commencent à être racontées au sujet des individus en question.
édité Aperçu il y a plus d'un an

Ma vie est un peu mouvementée si je puis dire ! Laissez moi vous la conter.
Par où pourrais-je commencer...
Ah oui ! Mon histoire débute dans le ventre de ma mère, plus précisément dans le village de la feuille. C'est un printemps de l'an -5 et l'hôpital accueille un nouveau-né. Larmes et cris de joie sont alors poussés et c'est ainsi que commence ma vie d'habitante de Konoha.

10 années passèrent alors. Elles furent remplies d'amour et constituées de ce quotidien que tout enfant connaît. Je me rappelle avoir particulièrement aimé l'académie, les cours, la récréation et les jeux insouciants avec les autres élèves.

Et puis telle une illusion, cela prit fin d'un coup. Pas de au revoir à cet idéal que je vivais récemment, me voilà plongé dans cet épisode sombre et douloureux de ma vie.

À la suite de l'idéologie sanguinaire de Gekido, le clan Kitto se divise. Certains de mes amis partent sans un au revoir si ce n'est que le visage apeuré de leurs parents. Mon quotidien se brouille alors de violence dont les meurtres et rancœur sont animés par la haine de l'Hokage. Je n'aime pas parler de ce passé, je préfère l'enterrer. Même l'école n'était plus aussi divertissante et sympa qu'autrefois. Les histoires de vengeance entre familles se reflètent sur les plus jeunes et je vois petit à petit des tensions apparaître. Mais évidemment, je ne suis qu'une Kitto. Ces histoires de représailles entre Chikara et Uzumaki ne me concernent pas et mes parents ne veulent pas que je m'en mêle que ce soit de près ou de loin. Alors, obéissante, je connais ces nombreux mois de solitude.
Je me rappelle en avoir voulu à mes parents. Leur décision de rester, leur éternelle foi envers la prêtresse.... Tout. Ils disaient s'a allait s'arranger très vite mais la vue de toute cette violence me faisait dire le contraire.

Pourtant, leur optimisme leur donna raison. Aujourd'hui, la vie a repris de plus belle, les choses se sont tassés et la solitude m'a quitté. Les fuyards d'antan ont été accueillis chaleureusement par mes parents et j'ai retrouvé tout ses amis d'enfance qui m'ont tant manqué. Cependant, j'ai toujours du mal à croire que cela soit fini. Alors je me fais la promesse qu'au moindre soucis je partirais avec mes confrères loin de tout ses problèmes.

Halloween 2021
Chasse au nukenin 2021