Dératisation

Quelques semaines après avoir convenu d’un plan avec Kaguya Sayuri, Emi parcourt le Yuukan à la recherche de Kenketsu Miyamoto. Ce dernier l’ayant trahit et emporté avec lui l’équivalent d’une légion de Kenketsu. La Kaguya qui compte lui faire payer son erreur croise alors le chemin d’un Konohajin…

Emi voyageait depuis un long moment déjà, remontant peu à peu la piste de sa cible. Ce n’était pas une chose facile, Miyamoto et son groupe bougeaient constamment et rapidement. Fort heureusement, la présence d’une légion avait tendance à laisser des traces. Le Kenketsu et les siens n’hésitaient pas à ravager les communautés civiles sur leur chemin, et en enlevaient même certains. La Kaguya avait croisé des survivants à plusieurs reprises, et ces derniers n’hésitèrent pas une seule seconde avant de lui transmettre des informations. Elle suivit alors leurs traces à travers les Plaines de Kusa jusqu’à arriver aujourd’hui aux abords des marécages de Taki où elle avait repérée d’éventuels lieux où les traîtres pouvaient se cacher.

La Kaguya venait d’enchaîner plusieurs longues heures de marche sans s’arrêter un seul instant. Sachant alors qu’elle se rapprochait de plus en plus de sa cible, elle décida de commencer à ménager ses forces. C’est pourquoi elle s’arrêta dans cette vieille bicoque abandonnée située à la frontière entre les plaines et les marécages. Il était déjà très tard, et Emi décida alors de patienter quelques heures, jusqu’au lever du jour… En effet, sensibles à la lumière du soleil, les Kenketsu voyageaient et chassaient surtout de nuit et se reposaient la journée, une chose dont elle voulait bien évidemment profiter. Il y avait de grandes chances que demain soit le grand jour, celui où elle allait faire regretter à Miyamoto d’avoir osé la trahir, surtout dans un moment crucial. Il était vrai, elle aurait pu le laisser mourir naturellement, car c’est bien ce qui attendait la plupart des leurs dans un futur plus ou moins proche. Mais non, cachée dans la pénombre de cette vieille maison, elle s’imaginait déjà les multiples manières dont elle pouvait faire payer le Kenketsu…

Publié le 12 Mai 2024 vers 12h

Le violet iridescent

Ma mission de renseignement m'ont poussé à découvrir de nombreux coins du Yuukan. Les marécages de Taki font, à coup sûr, partie des pires endroits. L'humidité y est si dense que je sens mes vêtements collés sur mes vêtements à chacun de mes pas. Une situation pénible à laquelle je me suis rapidement adapté par habitude et par nécessité. Après tout, je fais partie de l'élite. Une fonction qui m'a permis de devenir Jônin et l'égal de mon mentor. Plus la journée se terminait et plus la température tombait. La nuit semblait pointer le bout de son nez et il me fallait trouver un endroit pour me reposer.

La nuit tombée, je continuais à marcher pour me rapprocher des plaines au maximum. J'aurais très bien pu les rejoindre au levé du jour, mais je ne donnerais pas cher de moi si je devais subir une nouvelle journée à me battre, me cacher ou encore à chasser pour me nourrir. Peu de bête parcourt cet endroit, mais il est parfois possible de pêcher du poisson si on oublie l'odeur pestilentielle de quelques zones. Non loin d'une petite bicoque abandonnée, je me hâtes à pécher du poison à l'aide de mon kunai. Malheureusement, la fatigue m'a quelque peu fait perdre mes bons réflexes et, lorsque j'eus la chance d'en attraper un, il ne m'inspirait pas confiance.

Dialogue de personnage
« Fais chier. »


Soupirais-je en regardant le contenue de mon sac.

Il me restait bien une miche de pain, quelques graines et une bouteille d'eau recueillies dans ma précédente expédition, mais ce n'est pas ça qui me fera survivre jusqu'à l'automne. Quoi qu'il en soit, j'avais besoin de repos et cette maison abandonnée fera parfaitement l'affaire. Les lieux sont calmes et personne ne semble rôder dans les alentours. Il n'y avait même pas l'ombre d'un Tanuki.

A l'approche de la maison, je dégaine mon kunai en le tenant à revers et près de mon visage. Petit pas par petit pas, je pénètre à l'intérieur de celle-ci en faisant le minimum de bruit. J'analyse pièce par pièce, les yeux violâtres, avant de me retrouver dans celle de la Kaguya tapis dans le noir… de l'autre côté, à l'angle d'un mur, je ressentais sa présence grâce à mes dons de senseur.

Dialogue de personnage
« Je pensais que cette maison était abandonnée... »

Publié le 12 Mai 2024 vers 15h


Attendant que les heures ne passent, la Kaguya avait commencée à méditer, préparant son corps au potentiel combat qui allait très certainement arriver. Seule face à de nombreux Kenketsu, Emi devait se préparer convenablement. Mais sa concentration fut interrompue par des bruits provenant de l’extérieur. Regardant discrètement par la fenêtre, elle remarqua une silhouette en train d’approcher. La Kaguya décida de simplement se cacher, un individu à une telle heure n’était probablement pas qu’un simple civil, ce que ce dernier confirma en localisant aisément Emi. Cette dernière dit alors avant de sortir de son coin :

Dialogue de personnage
« Et moi qu’il s’agissait d’un lieu suffisamment isolé pour éviter les invités indésirables. »


Sur ces mots, une forte chaleur commençait à se faire ressentir en provenance même du sol, puis soudainement, ce dernier se mit comme à se déchirer, laissant passer quelques rayons de lumière provenant d’en dessous. La structure même de la vieille maison en était secoué et passait à deux doigts de s’écrouler. Bien qu’impressionnant et peut-être inquiétant, la Kaguya ne faisait cela que pour créer un peu de lumière dans l’obscurité afin de discerner le visage de son interlocuteur. Manque de chance, celui-ci portait un masque. Quoiqu’il en soit, il n’était probablement pas un Kenketsu, mais la raison de sa présence ici restait un mystère.

Dialogue de personnage
« Les marécages sont plutôt mal famés ces temps-ci, c’est un mauvais moment pour venir s’y perdre. Même si quelque chose me dit que tu es loin d’être inoffensif. »


Emi ne montrait aucun signe d’animosité, si ce n’était le jutsu qu’elle avait effectué précédemment. Au contraire, elle était plutôt curieuse. Elle fouillait dans sa mémoire, cherchant à se souvenir de la moindre mention d’individus portant des masques similaires. Elle n’avait cependant aucun doute en voyant ce kunaï dans sa main, il s’agissait bien d’un shinobi. La femme aux cheveux blancs posa alors une question dont la réponse risquait d’être déterminante pour l’homme qui lui faisait face :

Dialogue de personnage
« Konohajin ou Kumojin ? »

Publié le 12 Mai 2024 vers 16h

Le violet iridescent

Cette personne a un sens de la répartie plutôt efficace et je m'en amusais pendant une fraction de seconde. Elle avait réussi à me faire sourire puisque je ne m'attendais pas à ce genre de réponse. Outre sa bonne répartie, je me demandais bien ce qui pouvait l'amener ici et elle ne tardera pas à se poser la même question à mon égard.

Ma vigilance était à son maximum, je tenais la même posture défensive que depuis mon entrée dans cette maison. Mes yeux violets perçaient mon masque. Heureusement, cette couleur ne m'a jamais encore fait défaut. Il faut croire que je n'ai croisé que des ignorants et qui n'auront pas la chance de connaître la magie de ces pupilles. Pourtant, j'ai très rapidement compris que mes yeux ne me seraient pas forcément un avantage si elle venait à m'attaquer. Non pas parce que je sois sûr qu'il ne s'agisse pas d'un shinobi au pouvoir héréditaire, mais bien parce qu'il était en train de se produire. Le sol s'embrasse comme si la lourdeur ambiant des marécages ne suffisait pas. Je me recule doucement d'un pas par réflexe pour ne pas être pris au dépourvu. Le sol se déchire et s'illumine. Un effet qui ne manque pas de m'impressionner et qui me rappel l'histoire d'un voyageur. Il était encore trop tôt pour certifier de quel type d'affinité il s'agissait. Ce dont je suis certain, c'est qu'elle sera capable de me donner du fil à retordre si un combat doit s'engager.

Les flammes dessinent la lumière dans l'obscurité dévoilant mon masque sous ses yeux. J'ouvre alors mes paumes de main vers elle, gardant suffisamment de pression sur mon kunai pour ne pas le faire tomber. Elle ne semblait pas me vouloir du mal, mais elle restait tout autant sur mes gardes que moi.

Dialogue de personnage
« Tu as raison. Je ne suis pas là par hasard, mais à travers ces lumières de flammes, je ne crois pas que tu sois l'une des raisons qui m'amènent ici. »


Je parlais d'un ton calme et ferme. Je ne sais pas si ma réponse allait lui convenir, mais je ne pouvais pas m'autoriser de lui dévoiler toutes les raisons de ma présence ici. Une chose est sûr, c'est que je compte bien creuser à mon tour les raisons de sa présence dans l'espoir d'obtenir de nouvelles informations. Konohajin ou Kumojin… tel était toujours la question.

Dialogue de personnage
« Tu te doutes bien que je ne porte pas ce masque sans raison. Qui es-tu pour que je donne une telle information ? Tu peux être sûr que je ne serais pas une menace. Je cherche un peu de repos avant de continuer ma mission. »


Je prends une longue respiration bruyante pendant que je range mon kunai dans son fourreau.

Dialogue de personnage
« Je ne pourrais pas te cacher plus longtemps que je suis un shinobi en mission alors oui, je proviens bien de l'un de ces villages. »


Que pouvait-elle bien faire ici et qui était-elle ? Mais rien n’est sûr qu’elle me répondra au vu de mes réponses évasives.

Dialogue de personnage
« Je me pose les mêmes questions à ton sujet parce que je connais les dangers de ces marécages et ce qu’il s’y trame. Nous sommes peut-être là pour les mêmes raisons. »


Aucune question, mais j’ai tenté du mieux que je pouvais pour la faire parler.

Publié le 12 Mai 2024 vers 19h


Un shinobi masqué en mission solitaire ? Voilà qui avait le mérite d’intriguer la Kaguya. En revanche, les raisons qui le poussaient à porter un masque n’étaient pas aussi claires qu’il le pensait. Cachait-il son visage de sa propre volonté ? Par peur d’éventuelles représailles ? Où était-ce par crainte que le village qu’il représentait ne puisse être sali par ses potentielles actions ? Bien qu’il refusa de donner une réponse concrète, Emi s’enticha d’un sourire amusé. Sa simple manière de se comporter en disait plus long sur lui et son appartenance qu’il ne le pensait.

Dialogue de personnage
« Puisque tu souhaites poser les questions en premier… Mon nom est Emi, du clan Kaguya. Je traque un groupe de Kenketsu depuis quelques temps. Ces derniers ont eus tendance à se montrer particulièrement actifs dans la région ces derniers jours, peut-être est-ce donc bien cette même raison qui te mène ici ? »


La Kaguya s’inclina légèrement pour venir appuyer son épaule contre le mur, croisant les bras elle l’observa à nouveau pendant un court instant. Elle n’en était pas certaine, mais il était plus que probable que l’homme devant elle ne soit pas un Kumojin. Pourquoi ? Car ces derniers avaient la fâcheuse tendance à se penser au dessus de tout, et plus particulièrement envers les Kirijins. À moins d’une véritable anomalie chez lui, son discours ressemblait plus à celui des ninjas de Konoha, comme Chikara Takehiko qu’elle avait rencontrée il y a de cela plusieurs années.

Dialogue de personnage
« Peu d’agressivité, une pupille violacée et une volonté de se montrer évasif… Je parierais sur un Konohajin, Kitto de surcroît, ai-je vu juste ? »


La Kaguya n’avait pas souvenir d’avoir rencontré personnellement l’un des membres de ce clan, mais leur dôjutsu lui était très connu et assez craint par bon nombre de shinobis. Il faut dire que d’une certaine manière, leur capacité surpassait indirectement n’importe quel autre héritage clanique, même celui des siens. Fort heureusement pour Emi en cas de confrontation, ses talents résidaient ailleurs. Mais pour l’heure, l’inconnu se rapprochait plus d’un potentiel allié que d’un adversaire, restait à savoir ce qu’il venait tramer aux seins des marécages.

Publié il y a moins d'un mois

Le violet iridescent

Le secret de mon identité n'a jamais été mon point fort. L'utilisation de mes yeux a toujours été un grand avantage pour ma sécurité. Même si la force des shinobis ne résident pas dans leurs capacités héréditaires, cela n'en reste pas moins une protection et un moyen de les déstabiliser. C'est pourquoi je n'aventure jamais dans un lieu inconnu sans en faire usage. Il faut parfois être prévenant pour éviter de mauvaises surprises. Malheureusement, la couleur de mes yeux trahissaient une partie de mon secret. Peut-être que je devrais faire plus confiance à mon expérience plutôt que de m'attacher à ce pouvoir.

Fort heureusement pour moi, la Kaguya n'a pas insisté dans ce petit jeu de devinette. C'était clair, précis et sans passer par quatre chemins. Les raisons de sa présence avaient un sens. J'étais ici pour les mêmes raisons : les Kenketsu. Ma mission de renseignement m'avait poussé à enquêter sur cet étrange clan. La guerre passée entre nos deux clans impactaient sûrement ma décision, mais je reste persuadé qu'ils restent une menace dont nous devons nous soustraire.

L'analyse de la Kaguya à mon égard était personnel. C'est en tout cas ce que je pensais. Il est vrai que les Kumojin sont connus pour leur agressivité, mais nous avons eu notre lot de mauvaises décisions. Des choix qui ont rendu notre village moins pacifique aux yeux du Yuukan. Konoha continue sa route et il le fait de la meilleure des manières.

Mes yeux quittent leurs couleurs violettes, reprenant leurs couleurs noires naturelles. Je me dois de me montrer un minimum coopératif.

Dialogue de personnage
« Les secrets n'ont jamais été mon fort. Tu connais les secrets des Kitto, je dois reconnaître que tu dis vrai. »


La Kaguya avait drastiquement son champ d'enquête, mais trouver ma véritable identité n'en sera pas plus facile. Je n'en dirais pas plus à ce sujet pour le moment. Cependant, j'avais un intérêt à partager les raisons de ma présence dans les marécages. Nous poursuivions plus ou moins le même objectif.

Dialogue de personnage
« Ma mission n'est pas essentiellement orientée sur les Kenketsus, mais je dois reconnaître que je commence à m'y intéresser de prêt. Ces vampires n'ont rien de bienveillant et j'aimerais découvrir s'ils sont un danger pour notre village. »


Peut-être pourrait-elle m'apporter des renseignements à ce sujet ?

Dialogue de personnage
« J'ai beaucoup entendu parler de l'histoire de votre clan. La tragédie que vous avez vécu est bien pire la nôtre. Qu'est-ce qui te pousse à traquer ces vampires ? »


Seul de surcroît, même si je dois reconnaître que sa première démonstration fut impressionnante.

Dialogue de personnage
« J'ai combattu ces monstres il y a de nombreuses années, mais à part leurs capacités hors du commun, je n'ai jamais réellement compris leurs intentions. Je dispose de très peu d'information sur eux. »


Je voyais en notre rencontre un moyen de s'entraider. Sa traque pourrait me permettre d'obtenir des informations importantes pour le futur.

Dialogue de personnage
« Je crois que nous avons trouvé un moyen de nous entendre. Qu'en penses-tu ? »

Publié il y a moins d'un mois


Dialogue de personnage
« Nul besoin de montrer de pitié à l’égard de mon clan. Mes congénères ont provoqués leur chute d’eux même au fil des années. Quelque part, cette « tragédie » est peut-être la meilleure chose qui nous soit arrivé. »


La culture des Kirijins aurait de toute façon finit par les perdre un jour ou l’autre. La loi du plus fort n’était franchement pas une bonne solution pour prospérer. Les Kumojins, même s’ils avaient leur propre part de responsabilité, n’ont fait qu’accélérer un processus déjà enclenché. Bien qu’il était devenu impossible pour Emi de retourner à Kiri afin de prendre la place du Mizukage, ce qui était son ambition de départ, la Kaguya avait aujourd’hui l’opportunité d’accomplir bien plus que ce qu’elle s’était donné d’imaginer par le passé.

Dialogue de personnage
« Les Kenketsu sont comme nous autres, mais avec une longévité supérieure. Ils pensent donc d’une manière différente, car le temps ne leur fait pas défaut. Toutefois, cette situation à changée dernièrement… Leur histoire est infiniment plus complexe que cela, mais elle semble sur le point de se terminer. »


Leurs intentions étaient alors assez dépendantes de l’individu, tout comme l’étaient les humains. Certains souhaitaient asservir les hommes, d’autres préféraient vivre en secret leur existence qu’ils considéraient comme « maudite ». Mais aujourd’hui, les choses étaient différentes. Tous allaient devoir affronter un cruel destin, la perte de leur immortalité et tout simplement de leur vie. Le groupe que tu poursuivais était un peu différent, et c’était une information que la Kaguya se passa de partager, ils l’avaient trahis et choisissaient désormais de vivre leurs derniers instants en profitant au maximum du temps qu’il leur restait.

Dialogue de personnage
« Quoiqu’il en soit, ceux que nous poursuivons tout les deux sont manifestement néfastes et un danger pour quiconque se trouve sur leur chemin. J’imagine donc en effet que nous pouvons nous allier pour les stopper. »


Ainsi prétendait-elle agir de bon cœur, simplement pour le bien d’autrui. Après tout, y avait-il besoin d’une véritable justification pour arrêter des monstres ? La Kaguya préféra garder la réelle raison de sa présence pour elle, il le comprendrait bien assez tôt après tout. Elle ajouta néanmoins autre chose :

Dialogue de personnage
« Il y a entre une trentaine et une cinquantaine d’individus, je ne sais pas leur nombre exact. J’espère que cela ne t’effraie pas. Et un dernier détail, une condition en fait : je veux leur chef vivant. »

Publié il y a moins d'un mois

Le violet iridescent

Je connais la longévité des Kenketsu depuis de nombreuses années. Je n'en étais pas vraiment surpris. Comme je lui avais fait remarquer, je disposais de quelques informations à leurs sujets et c'était suffisant lorsque je n'étais qu'un simple soldat à la botte de la Prêtresse. Les vampires n'aiment pas trop de la lumière du soleil et c'est parfois un avantage. Pour autant, leurs capacités à maîtriser le sang se montrait redoutable et extrêmement puissant lorsque c'était bien utilisé. Ils sont effrayants, mais ne dispose pas tous d'une grande puissance de combat. J'en ai tué et je n'en suis pas spécialement fier lorsque je me rappelle des conditions. J'ai failli perdre la vie et j'en garde les séquelles depuis le dernier jour.

Dialogue de personnage
« Tu veux dire qu'ils perdent leurs immortalités ? »


C'était une annonce importante et surprenante. Ils ne seront plus les mêmes sans cette capacité à survivre et peut-être même cela impactera t-il leurs pouvoirs et les rendra plus faible physiquement et mentalement.

La jeune shinobi aux cheveux blancs se montrait séduite à l'idée de nous allier pour que l'issue de nos missions soient favorables. Elle continuait ses explications sans la moindre hésitation considérant que j'approuvais déjà de poursuivre ses ennemis.

Dialogue de personnage
« Tu n'as pas froid aux yeux pour poursuivre seule un tel groupe. Je vois bien que tu es sûr de toi, mais nous devons faire preuve d'intelligence. »


Non, me confronter à eux ne me faisait pas peur, mais je n'étais pas du genre à entrer dans un conflit sans aucune réflexion. Ce dont je suis certain, c'est que s'en prendre à ce groupe finira soit par notre mort soit par la leurs. Ces monstres ne sont pas du genre à se laisser intimider. Tout le monde ne cherchera pas à prendre la fuite et ce ne sera pas le cas de leur chef.

Dialogue de personnage
« Tu le veux vivant ? Qui est-il et qu'est-ce qu'il t'apportera ? »


Ce détail avait son importance et il était normal que je m'interroge à ce sujet. Peut-être qu'elle veut les interroger ? Si c'est le cas, il pourrait fournir des informations cruciales pour mon village. Je ne pouvais pas m'empêcher de caresser l'idée de trouver un élément concernant la Prêtresse.

Dialogue de personnage
« Je suis prêt à te suivre si tu me laisses l'interroger. Je ne suis pas là que pour comprendre les menaces qui pèsent sur mon village. Nos clans sont liés par un malheureux passé auquel je me dois d'apporter des réponses. »


Nous étions d'accord pour nous soutenir et je suis persuadé qu'elle ne verra aucun inconvénient à ma demande. Un détail restait à connaître, où sont-ils ?

Dialogue de personnage
« Eh bien… il semblerait que nous ayons un accord. As-tu trouvé des éléments te permettant de les localiser ? »


Ils pourraient très bien marcher ou peut-être se trouvaient-ils déjà dans un camp. Lorsque nous les aurons près de nous, nous pourrons décider de nos actions.

Dialogue de personnage
« Nous sommes venus ici pour nous réfugier, reposons-nous un peu et nous partirons quand cela te conviendra le mieux. »


Lentement, je m'assois sur le sol en laissant mon dos glisser contre le mur. Je soupire longuement relâchant un instant toute la pression sur mes épaules. J'approchais de la fin de ma mission, les années fût longues et éreintantes.

Publié il y a moins d'un mois


Dialogue de personnage
« Disons que la source de leur capacité n’existe plus. Leur immortalité n’est pas un héritage permanent. »


Répondit la Kaguya sans pour autant être très claire, mais ces informations étaient suffisantes, peut-être en avait-elle déjà dit un peu trop après tout. Si cela venait à se savoir, son armée aurait tout de suite l’air moins intimidante. Mais Emi n’avait cure des Konohajins, qu’elle pensait déjà trop occupés avec leurs propres problèmes pour venir se mêler à ses histoires.

Dialogue de personnage
« J’ai confiance en mes capacités… Et toi ? »


Demanda calmement l’ex-Kirijin. Leur nombre n’avait pas de réelle importance à ses yeux, la plupart des Kenketsu n’étaient en réalité pas plus dangereux qu’un shinobi lambda et surtout, ces derniers connaissaient suffisamment la Kaguya pour savoir que même en surnombre, le combat s’avérerait délicat pour eux. Bien entendu, le Konohajin n’était pas au courant de tout cela, et sa question était tout à fait légitime, mais cela ne le regardait pas. Il demanda alors simplement à pouvoir l’interroger en retour. La Kaguya ne savait pas par quel biais le clan Kitto s’était retrouvé lié aux Kenketsu, mais une fois encore, elle s’en fichait bien.

Dialogue de personnage
« Son nom est Miyamoto, et j’ai mes raisons de le vouloir en vie. Cela ne regarde que moi, mais libre à toi de l’interroger si c’est là tout ce que tu souhaites. »


De toute façon, il l’apprendrait sûrement par la force des choses. Miyamoto était meurtrier doublé d’un couard, et Emi savait qu’il n’hésiterait pas à raconter n’importe quoi pour pouvoir s’en sortir. Pour autant, la Kaguya ne se faisait pas de soucis, même si le Kitto apprenait ses projets, les Kenketsu étaient bien plus dangereux à son égard que ne l’était Emi.

Dialogue de personnage
« J’ai déjà ma petite idée de l’endroit où ils iront se reposer une partie de la journée avant de lever à nouveau le camp. Je compte frapper là-bas dès que le jour sera levé, alors prépare toi à partir bientôt. »


Quelques heures plus tard…

Dialogue de personnage
« En route. »


Le soleil était déjà bien haut au dessus du Yuukan, de bon matin, la chaleur étouffante de l’été était déjà là. L’humidité des lieux n’aidait en rien et cela n’allait pas aller en s’améliorant. Mais il n’était nullement l’heure pour les complaintes, les deux chasseurs allaient devoir prendre sur eux et se mettre en route. Ils marchèrent durant de longues minutes durant lesquelles la Kaguya resta terrée dans un profond silence. L’heure approchait, et elle ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine excitation au fond d’elle. Elle ne partageait pas le sang des Kaguya pour rien, elle aimait se battre, mais elle était surtout très vindicative. Finalement, après un long chemin, les deux ninjas arrivèrent non loin du lieu où la Kaguya pensait trouver les vampires. Elle s’arrêta alors, et pointa du doigt ce qui ressemblait d’ici à deux entrées menant à une caverne.

Dialogue de personnage
« Si ma déduction est correcte, ils devraient se trouver là-dedans. »


Elle observa rapidement les environs, il n’y avait pas le moindre signe de vie à l’extérieur, mais il n’y avait étrangement pas d’animaux non plus. Ces derniers avaient-ils peut-être été effrayés par une activité récente ? Pour en être sûre, il n’y avait pas énormément de solutions, la Kaguya comptait y pénétrer et déloger tout ceux qui pourraient y vivre. Il n’y avait pas de réelle stratégie, juste la force brute. Quant à son allié, il allait devoir se débrouiller de son côté. Elle ne doutait pas un seul instant de la force potentielle d’un shinobi solitaire.

Dialogue de personnage
« Puisque tu es là, mon plan est d’autant plus simple… Je vais pénétrer par l’une des entrées et forcer les potentiels occupants à sortir de l’autre côté. Tu n’auras plus qu’à les accueillir et t’en débarrasser… Cela te convient ? »

Publié il y a moins d'un mois

Le violet iridescent

Cette jeune femme montrait une assurance sans équivoque. Sa détermination se lisait à la fois sur son visage et sur son attitude. Il était évident que j’avais pleinement confiance en mes capacités, mais je m’étais contenté de lui répondre par un petit rire amusé. Elle a fait preuve d’un grand pouvoir sans en dévoiler la totalité. J’étais suffisamment renseigné pour comprendre que je n’avais pas à faire à une shinobi de bas étage.

Elle se montrait autant secrète que je l’étais depuis notre premier échange. Le nom de Miyamoto me laissait un vague souvenir que j’étais incapable de me remémorer. Peut-être était-il un lieutenant connu par la Prêtresse. Si ma déduction est bonne, il pourra devenir une source fiable et importante dans ma nouvelle quête. Quant à l’intérêt de la Kaguya à son sujet, j’ai espoir que notre bataille me révélera la vérité. Au fond de moi, je redoutais de faire le mauvais choix, mais tout me poussait à la suivre.

Sans un mot de plus, nous avons pris ce peu de repos qui se présentait à nous.



Je suivais la shinobi aux cheveux blancs sans un mot ni aucune tentative pour entamer une conversation. Notre relation n’était clairement pas amicale et notre route ne servait que les intérêts de chacun. La méfiance était de mise, mais je gardais une attitude décontractée, les mains dans les poches de mon kimono troué. Le ciel était d’un bleu clair, dont l’absence de nuage laissé le soleil frapper les terres du Yuukkan de sa pleine puissance. L’humidité des marécages ne changeait pas et donnait une sensation collante et agaçante. Ce lieu aura été l’un des pires que j’ai visité.

Les minutes passèrent et ma nouvelle acolyte me désigna une caverne censée servir de campement pour les Kenketsus qu’elle poursuivait. Très rapidement, elle me dessina une tactique plutôt bancale à mon sens. Je ne sais pas si nous pouvions réellement appeler ça une tactique. Cela démontrait encore une fois sa pleine confiance en ses capacités. Malgré tout, je ne pouvais pas m’empêcher de réfléchir à un autre moyen pour les approcher.

Les Kenketsus ne se montrent jamais lorsque le soleil est présent. Peut-être même que ce dernier affaiblit leurs pouvoirs et cela pourrait offrir un sérieux avantage. Pénétrer à l’intérieur de la grotte nous forcerait à les confronter à l’intérieur de la caverne, je ne crois pas qu’ils s’amuseront à fuir vers l’extérieur sans une bonne raison. Est-ce que je pouvais vraiment faire confiance à sa détermination ? Non.

Dialogue de personnage
« Nous devrions profiter du soleil plutôt que nous confronter à eux dans la caverne. Certains fuiront peut-être par peur, mais je suis prêt à parier que beaucoup te sauteront à la gorge sans hésiter et profiterons des ténèbres comme ils l’ont toujours fait. »


Je la dépasse alors légèrement et montre du doigt l’énorme rocher formant l’entrée de la caverne.

Dialogue de personnage
« Je peux créer un éboulement à l’intérieur de la caverne et boucher cette entrée. Cela prendra quelques minutes et certains pourront prédire l’éboulement. Cependant, je suis sûr que nous pouvons nous débarrasser de la moitié d’entre eux de cette manière et cela les forcera à sortir sous ce soleil cuisant. »


Je remets alors ma main dans la poche de mon kimono et tourne ma tête vers elle.

Dialogue de personnage
« Pour ce qui est du chef à qui tu tiens, garder la vie sauve, il sera sûrement le plus à même à survivre à cette technique. »


Dialogue de personnage
« Si tu es d’accord, à toi de les cueillir de l’autre côté de la caverne pour t’occuper des fuyards. Tu disais avoir confiance en tes capacités, n’est-ce pas ? Je te rejoindrais dès que j’aurais fini mon travail. »


Dans le même temps, j'annonçais le nombre de vampires que j'avais plus clairement identifié grâce à mes capacités de senseur. Une information essentielle pour savoir à quoi nous allions faire face.

Dialogue de personnage
« Je vois une quarantaine de ces monstres à l'intérieur, tu n'étais pas si loin de la vérité. »

Publié il y a moins d'un mois